Le diplôme national du brevet : les nouveautés de la session 2018

 

A partir de 2018, les conditions d'obtention du brevet évoluent. L’obtention du diplôme repose sur l’évaluation en contrôle continu (400 points) et cinq épreuves obligatoires (400 points) pour les candidats scolaires, dont ceux du CNED en classe complète reglementée.

Vous retrouverez l'ensemble des nouvelles conditions d'attribution du brevet à partir de la session 2018 dans le bulletin Officiel de L'Education nationale

 

L’évaluation en contrôle continu du brevet sur 400 points  

L’évaluation en contrôle continu de vos connaissances et compétences sur les 8 matières enseignées en 3ème, comptera pour 400 points. Vous pourrez obtenir jusqu’à 50 points par matière. Un nombre de points vous seront attribués par vos professeurs en fonction de votre maîtrise de chaque matière.

  • 10 points si la maîtrise est insuffisante
  • 25 points si la maîtrise est fragile
  • 40 points  si la maîtrise est satisfaisante
  • 50 points si la maîtrise est très bonne.  

 

Le diplôme national du brevet sera décerné aux candidats ayant obtenu un nombre total de points au moins égal à 400 sur 800.

 

 

Le contrôle final du brevet en 5 épreuves sur 400 points 

En juin 2018, vous aurez désormais 4 épreuves écrites et une épreuve orale, qui compteront aussi pour 400 points.

 

Vous aurez 4 épreuves écrites d’une durée d'une à trois heures 

L’épreuve de français sera composée d’une explication  de textes à réaliser à partir de documents et d'un extrait de texte littéraire, d’une dictée, d’un exercice de grammaire et d’un  exercice de réécriture et de rédaction. Cette épreuve sera évaluée sur 100 points.

L’épreuve sera composée de plusieurs exercices, dont certains assortis de tableaux ou de schémas, et comportera un exercice d'informatique. Cette épreuve sera évaluée sur 100 points.

L’épreuve portera sur une analyse de documents et de cartes. Cette épreuve sera évaluée sur 50 points.

L'épreuve évaluera  2 matières parmi les suivantes : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie. Cette épreuve sera évaluée sur 50 points.

En option, des enseignements facultatifs (latin, grec, langues régionales, etc.) peuvent  vous permettre d’obtenir jusqu’à 20 points supplémentaires.

 

 

Vous aurez aussi une épreuve orale

L’épreuve orale, évaluée sur 100 points, portera  sur un projet mené en histoire des arts, dans le cadre des EPI ou l’un des parcours éducatifs. Elle peut se dérouler selon deux modalités :

  • un entretien individuel de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien)
  • ou un entretien collectif de 25 minutes (10 minutes d’exposé et 15 minutes d’entretien).

 

 

 

Les conditions d’obtention du brevet à partir de la session de juin 2018  

 

Les résultats du brevet 2018 seront publiés sur les sites des académies à partir de juillet 2018.  

Le diplôme national sera ensuite décerné aux candidats ayant obtenu un nombre total de points au moins égal à 400 sur 800. Des mentions sont attribuées à partir de 480 points obtenus.

  • la mention « assez bien », si vous obtenez un total de points au moins égal à 480/800
  • la mention « bien », si vous obtenez un total de points au moins égal à 560/800
  • la mention « très bien », si vous obtenez un total de points au moins égal à 640/800. 

 

 

 

Si vous êtes scolarisé au CNED

Vous devez vous inscrire vous-même à examen. La plupart des académies ouvrent les inscriptions à la session 2018 du Brevet en janvier 2018. 

Vous présenterez toutes les épreuves du Brevet comme les candidats au brevet scolarisés dans un collège. Les conditions d'obtention du Brevet sont également les mêmes que pour les collégiens scolarisés dans un établissement. Par ailleurs, vous serez convoqué par votre académie, dans le même établissement pour vos épreuves écrites et orales. L'épreuve orale a lieu généralement les 15 jours précédents les épreuves écrites. 

 

Comment s’entrainer pour les nouvelles épreuves du brevet 2018 ?

Des sujets d’entraînement seront prochainement mis en ligne sur le portail Eduscol.