La réforme de la formation professionnelle

 

Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle 

Le 6 septembre 2018, le texte de la réforme de la formation professionnelle, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, est publié au Journal Officiel. Cette réforme modifie profondément le champ de la formation professionnelle et particulièrement son financement, les modalités du Compte personnel de formation (CPF) et les missions des différents acteurs de la formation professionnelle.

Cette réforme modifie profondément le champ de la formation professionnelle, son financement, les modalités du CPF et les missions des différents acteurs.

 

À travers cette réforme, le gouvernement a souhaité modifier en profondeur la formation professionnelle. Celle-ci ne répondait qu’imparfaitement à la transformation des métiers et aux mutations technologiques. Elle était aussi inégalitaire : seulement 35% des ouvriers bénéficiaient de la formation professionnelle contre 66% des cadres. 35% des salariés de TPE/PME bénéficiaient de la formation professionnelle contre 62% des salariés dans les grandes entreprises.

Les enjeux de la réforme sont donc d’instaurer une individualisation et une responsabilisation à l’égard de la formation. Il s'agit de permettre à chacun de s'emparer du droit à la formation professionnelle, d’encourager les démarches volontaires et de développer une culture individuelle de la formation.

 

 

La monétisation du Compte personnel de formation 

Le CPF devient monétisé : il n’est plus exprimé en heures de formation mais en euros.

Vous bénéficierez alors d’un crédit de 500 euros par an dans la limite d’un plafond de 5 000 euros.

 

Chaque année, votre CPF est crédité de 500 euros si vous êtes salarié à temps plein, dans la limite d’un plafond de 5 000 euros (porté à 8 000 euros si vous n'avez pas de qualification). Vous pourrez abonder au CPF, tout comme votre employeur, ou votre branche professionnelle.

 

 

La désintermédiation du Compte personnel de formation 

Le CPF devient aussi désintermédié : vous pouvez gérer vos droits à la formation professionnelle directement via la plateforme ou l'application MonCompteFormation, que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi. 

 

Que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, vous pourrez gérer vos droits à la formation professionnelle directement via une application.

 

Cette plateforme vous permet de suivre votre crédit de formation en euros et de vous inscrire directement à une formation. Pour consulter le solde de votre CPF et pour financer une formation, créez votre compte sur la plateforme MonCompteFormation.

Vous y retrouvez aussi les taux d’insertion à l’issue des formations proposées. Les stagiaires pourront évaluer les formations suivies et partager leurs avis sur l'application.

 

 

Puis-je choisir et financer une formation du CNED dans le cadre de la formation professionnelle ?

Le CNED est référencé sur Data Dock. Le référencement sur cette base de données permet aux financeurs de s'assurer qu'un organisme de formation respecte les six critères du décret Qualité du 30 juin 2015.

Le CNED est également référencé sur la plateforme MonCompteFormation. Vous y retrouverez les formations du CNED éligibles au financement via le CPF et donc choisir ce mode de financement.

Les conseillers du CNED peuvent vous accompagner dans le choix de votre formation : vous pouvez les contacter par mail ou par téléphone.