La réforme de la formation professionnelle

 

Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle 

Le 6 septembre 2018, le texte de la réforme de la formation professionnelle, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, a été publié au Journal Officiel. Cette réforme modifie profondément le champ de la formation professionnelle et particulièrement son financement, les modalités du Compte Personnel de Formation (CPF) et les missions des différents acteurs de la formation professionnelle.

Cette réforme modifie profondément le champ de la formation professionnelle, son financement, les modalités du CPF et les missions des différents acteurs.

À travers cette réforme, le gouvernement a souhaité modifier en profondeur la formation professionnelle. Celle-ci répondait qu’imparfaitement à la transformation des métiers et des mutations technologiques. Elle était aussi inégalitaire : seulement 34% des ouvriers bénéficiaient de la formation professionnelle contre 66% des cadres. 35% des salariés de TPE/PME bénéficiaient de la formation professionnelle contre 62% des salariés dans les grandes entreprises.

Les enjeux de la réforme sont donc d’instaurer une individualisation et une responsabilisation à l’égard de la formation. Il s'agit de permettre à chacun de s'approprier le droit à la formation professionnelle.

 

 

La monétisation du Compte Personnel de Formation 

Le CPF devient monétisé : il n’est plus exprimé en heures de formation mais en euros.

Vous bénéficierez alors d’un crédit de 500 euros par an dans la limite d’un plafond de 5 000 euros.

 

Vous bénéficierez alors d’un crédit de 500 euros par an dans la limite d’un plafond de 5 000 euros (porté à 8 000 euros pour si vous n'avez pas de qualification). Vous pourrez abonder au CPF, tout comme votre employeur, ou votre branche professionnelle.

 

 

La désintermédiation du Compte Personnel de Formation 

Le CPF devient aussi désintermédié : vous pourrez gérer vos droits à la formation professionnelle directement via une application, que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi.

Que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, vous pourrez gérer vos droits à la formation profesionnelle directement via une application.

 

Cette plateforme vous permettra de suivre votre crédit de formation en euros et de vous inscrire directement à une formation. Vous y retrouverez aussi les taux d’insertion à l’issue des formations proposées. Les stagiaires pourront évaluer les formations suivies et partager leurs avis sur l'application.