Fonction publique territoriale : que se passera-t-il après votre réussite au concours ?

 

Vous avez franchi la barrière des épreuves d’admissibilité et d’admission des concours ?  Félicitations !  Découvrez comment va se dérouler votre intégration dans la fonction publique territoriale

 

1ère étape : l’inscription sur la liste d’aptitude

En étant admis au concours, vous avez franchi l’étape de présélection. Vous êtes désormais inscrit sur la liste d’aptitude. 

Après votre réussite au concours, vous serez inscrit sur une liste d'aptitude, valable 2 ans.

 

La liste d’aptitude correspond à la liste des personnes admises. Elle est publiée par le jury du concours après sa délibération. Vous y serez inscrit par l’autorité organisatrice du concours, les centres de gestion ou collectivités territoriales pendant 2 ans.

 

 

2ème étape : la recherche de votre futur poste

C’est une des particularités des concours de la fonction publique territoriale : la réussite du concours ne vous donne pas accès directement à un poste. Vous devrez postuler auprès de votre futur employeur, comme vous le feriez si vous postuliez pour un emploi dans le secteur privé : vous leur enverrez votre CV et votre lettre de motivation. Ils vérifieront votre inscription à la liste d’aptitude correspondant au poste proposé.

 

Vous devrez postuler auprès de votre futur employeur dès l'annonce de votre admission au concours !

 

Les offres d’emploi de la fonction publique territoriale sont toutes publiées sur le site de la  fédération nationale des centres de gestion de la fonction publique territoriale. Nous vous conseillons donc d’y effectuer une veille régulière, bien avant de passer votre concours, qu’il soit interne ou externe.

Si vous n’avez pas trouvé un emploi au terme des 2 premières années d’inscription sur la liste d’aptitude, vous pouvez demander à l’organisateur du concours d’y être réinscrit pour une seconde période de 2 ans.

 

 

3ème étape : la prise de poste

Une fois recruté, vous serez nommé fonctionnaire stagiaire et vous devrez suivre une formation d’intégration obligatoire qui est définie par le décret portant statut particulier de votre cadre d’emploi. Vous serez soumis aux mêmes droits et obligations que les fonctionnaires titulaires. 

 

Une fois recruté, vous serez nommé fonctionnaire stagiaire et soumis aux mêmes droits et obligations que les fonctionnaires titulaires. 

 

La durée du stage est normalement fixée à un an, mais peut être prolongée à l’initiative de votre employeur. Cette période de stage lui permettra d’évaluer la pertinence de votre recrutement. Vous serez rémunéré selon le traitement correspondant au grade et à l'échelon de votre cadre d'emploi.

C’est à l’issue de cette période de stage que vous deviendrez fonctionnaire titulaire