Les oraux du CRPE : le rôle de l’inspection générale de l’Education nationale

 

 

Si vous réussissez les épreuves écrites, vous passerez 2 épreuves orales. Lors des épreuves , le jury évaluera  vos compétences en tant que futurs professeurs des écoles et votre connaissance du système éducatif français. Découvrez le rôle de l’inspection générale de l’Education nationale et ses rapports thématiques, qui vous aideront dans le cadre de l’épreuve d’entretien sur dossier.

 

Qu’est-ce que l’inspection générale de l’Education nationale ?

L’inspection générale de l’éducation nationale (IGEN) est placée sous l’autorité directe du ministre de l’Education nationale. Sa feuille de route est fixée par le ministre de l'éducation nationale, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. L'inspection générale assure une mission de contrôle, d'étude, d'information, de conseil et d'évaluation.

 

L’inspection générale de l’éducation nationale est placée sous l’autorité directe du ministre de l’Education nationale. Elle assure une mission de contrôle, d'étude, d'information, de conseil et d'évaluation.

 

Elle prend part au recrutement et à l’évaluation de l’activité des personnels d’inspection, de direction, d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Elle participe à la réflexion sur les programmes scolaires, dans l’observation, l'évaluation et la diffusion des pratiques pédagogiques. Elle peut exercer des missions d’audit dans d’autres services ministériels ou auprès de collectivités territoriales, avec l'accord du ministre de l'Education nationale.

 

 

Les 14 spécialités de l’inspection générale de l’Education nationale 

L’inspection générale est dirigée par la doyenne de l'inspection générale de l'éducation nationale, nommée par le ministre parmi les inspectrices et inspecteurs généraux de l'Education nationale.

Les inspectrices et inspecteurs généraux de l’éducation nationale sont répartis en 14 groupes spécialisés coordonnés par un(e) doyen(ne), nommé(e) par le ministre parmi les inspecteurs généraux du groupe. Ils sont tous titulaires du doctorat, d’une habilitation à diriger les recherches, de l'agrégation. Ils doivent justifier de 10 années de service dans l’Éducation nationale, dont 5 d’enseignement.

Les inspectrices et inspecteurs généraux de l’éducation nationale sont répartis en 14 groupes spécialisés, dont l'enseignement primaire. 

 

Les 14 spécialités sont les suivantes : économie et gestion, éducation physique et sportive, enseignements et éducation artistiques, enseignement primaire, établissements et vie scolaire, histoire et géographie, langues vivantes, lettres, mathématiques, philosophie, Physique-chimie, Sciences économiques et sociales, Sciences et techniques industrielles, Sciences et technologies du vivant, de la santé et de la Terre.

 

 

Le rôle de l’inspection générale en académie

Dans chaque académie, un correspondant de l’inspection générale de l’éducation nationale est nommé par le ministre parmi les inspectrices et inspecteurs généraux.

Chaque académie a un correspondant de l’inspection générale de l’éducation nationale pour chaque spécialité.

 

Le collège académique regroupe les inspecteurs généraux qui ont la responsabilité, au niveau d'une académie,  de l’enseignement de leur discipline ou de leur spécialité.

 

 

Les rapports thématiques l’inspection générale de l’Education nationale 

Au titre de son activité d’évaluation et d’audit, l’inspection générale et les 14 groupes spécialisés produisent chaque année des rapports qui vous permettront d’affiner votre connaissance du système éducatif français. L’ensemble des rapports est accessible sur le site du ministère de l’Education nationale.

Dans le cadre de votre préparation des épreuves d'admission du CRPE, nous vous conseillons de consulter les rapports suivants :