CAP Accompagnant Educatif de la Petite Enfance : la question des stages

 

Pour valider le CAP AEPE, vous devez justifier d’une expérience professionnelle dont la durée variera en fonction de votre parcours professionnel.

 

Les stages obligatoires pour valider le CAP AEPE si vous n’avez aucune expérience dans la Petite enfance

Vous devez effectuer 16 semaines de stage à temps complet (de 32h à 35h) équivalent à 80 jours ou 560 heures de stage. Les lieux de stage, supports des épreuves professionnelles EP1 et EP2 doivent être distincts.

Si vous n’avez aucune expérience dans la Petite enfance, vous devez effectuer 16 semaines de stages pour valider le CAP AEPE.

 

Ainsi pour présenter l’épreuve EP1, 8 semaines de stage seront effectuées auprès de jeunes enfants de moins de 3 ans en établissement d’accueil de jeune enfant (EAJE), auprès d’un assistant maternel agréé (AMA) ou auprès d’un organisme de services d’aide à la personne agréé. Pour l’épreuve EP2, 8 semaines de stage seront réalisées auprès d’enfants âgés de 3 à 6 ans en école maternelle, en accueil collectif de mineurs ou tout type d’accueil collectif de jeunes enfants.

 

 

Les stages obligatoires pour valider le CAP AEPE si vous avez déjà de l'expérience dans la Petite enfance

Si vous avez déjà eu une expérience professionnelle dans le secteur de la petite enfance, celle-ci sera prise en compte  sur présentation de certificats de travail et peut être complétée par des périodes de stages.

Si vous avez eu une expérience professionnelle dans la Petite enfance, elle peut être prise en compte.  

 

Nous vous conseillons de vous adresser au service des examens de votre académie dès votre inscription au CAP pour faire le point sur la validité de votre expérience professionnelle au regard du référentiel du CAP AEPE. Ils vous indiqueront s'il est nécessaire d'effectuer une période de formation complémentaire en milieu professionnel.

 

 

Les stages obligatoires pour valider le CAP AEPE si vous êtes assistant(e) maternel(le) agréé(e)

Si vous exercez déjà en qualité d’Assistant(e) maternel(le) agréé(e), les attestations de formation en milieu professionnel sont remplacées par un ou plusieurs certificats de travail attestant que vous avez exercé les activités du CAP AEPE en qualité de salarié.

Si vous êtes assistant(e) maternel(le) agréé(e), votre expérience professionnelle peut être prise en compte, sur présentation de vos certificats de travail.  

Nous vous conseillons de vous adresser au service des examens de votre académie dès votre inscription au CAP pour faire le point sur la validité de votre expérience professionnelle au regard du référentiel du CAP AEPE. Ils vous indiqueront s'il est nécessaire d'effectuer une période de formation complémentaire en milieu professionnel.

 

 

Quand rechercher les stages pour le CAP AEPE ?

Recherchez vos stages dès votre inscription à votre préparation du CAP AEPE au CNED et à l'examen. Prenez contact avec les responsables des structures pour connaître les modalités de recrutement des stagiaires. Pour les stages dans les écoles, vous devrez, dans certaines villes, prendre directement contact avec la mairie, afin d’intégrer le processus de recrutement.

Recherchez dès maintenant vos stages !  Vous devez les avoir terminés avant fin mars ou début mai, en fonction de votre académie de résidence. 

Vous choisissez les dates de vos stages en fonction de vos disponibilités. Cependant, vos stages doivent être terminés entre mars et mai de chaque année (selon votre académie) si vous souhaitez présenter les épreuves EP1 et EP2 à la session de juin 2019.

Pour trouver vos stages, si vous suivez votre préparation au CNED, vous pouvez vous appuyer sur le réseau social de la formation. Les formateurs et les anciens inscrits de la formation pourront vous donner des pistes. Lorsque vous aurez trouvé vos stages, n’oubliez pas de faire compléter à chaque fois les conventions de stage : elles sont à faire valider par le CNED et à signer par vous et votre tuteur en trois exemplaires.